»¿

 

 

Accueil > Actualités > LE NEGOS-GRN : QU’EST-CE QUE C’EST ?

LE NEGOS-GRN : QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le projet NEGOS-GRN est un projet de lutte contre la désertification, qui a pour objectif de produire des connaissances, de renforcer la capacité des acteurs locaux et des collectivités territoriales et surtout d’expérimenter des démarches d’appui à la gestion concertée des ressources naturelles et foncières.

Le projet NEGOS-GRN est un projet de lutte contre la désertification, qui a pour objectif de produire des connaissances, de renforcer la capacité des acteurs locaux et des collectivités territoriales et surtout d’expérimenter des démarches d’appui à la gestion concertée des ressources naturelles et foncières.

C’est un projet qui est étalé sur une période de 4 ans (2009-2012) avec un cofinancement de l’Union Européenne, du FFEM (Fond Français pour l’Environnement Mondial) et de chaque partenaire. Il se déroule sur 7 sites dans 3 pays (Mali, Sénégal et Burkina Faso), assuré respectivement par deux organisations (un Laboratoire de recherche et un opérateur de terrain), sous la supervision et la coordination du Gret.

L’équipe du Sénégal est composée de IPAR (Initiative Prospective Agricole et Rurale) et de enda graf sahel.

L’équipe travaille sur 3 sites qui sont : le Delta du Saloum, le bassin versant de la Somone et le Delta du fleuve Sénégal.

Dans le Delta du Saloum le travail repose sur la gestion des ressources naturelles notamment les ressources halieutiques, les ressources forestières et la mise en place de règles de gestions concertées. Comme exemples d’activités, il y a la gestion des coquillages dans la communauté rurale de Dionewar.

Dans le bassin du versant de la Somone, l’intervention s’est concentrée sur la manière dont les acteurs tentent de mettre en œuvre des mécanismes intercommunaux de régulation des ressources naturelles. C’est une zone d’extraction minière, d’exploitation industrielle, de développement de l’habitat, touristique ; une zone qui abrite l’aéroport Blaise Diagne et d’autres activités économique spéciales. Ce qui constitue un véritable péril pour l’équilibre écologique.

Dans la Vallée du fleuve Sénégal, le travail est axé sur la réhabilitation des conditions de gestion foncière et aux conditions d’exploitation des ressources naturelles (exploitation du sel).