»¿

 

 

Accueil > Des initiatives citoyennes aux politiques publiques > Programme de renforcement de la nutrition

Programme de renforcement de la nutrition

Projet de Nutrition Communautaire (PRN)

Objectifs

L’objectif global du projet est de contribuer à la prévention de la malnutrition chez les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes ou allaitantes dans le cadre du Programme de Renforcement Nutritionnel (PRN).
Spécifiquement, dans ses zones d’interventions, le projet s’est fixé de :

  • Réduire de 25 % la prévalence de l’insuffisance pondérale ;
  • Augmenter de 30% le pourcentage de nourrissons de 0 à 6 mois exclusivement allaités au sein dans les zones d’intervention ;
  • Accroître de 30% le pourcentage de femmes effectuant les 4 consultations prénatales selon les normes ;
  • Augmenter de 20 % le pourcentage de femmes ayant accouché dans une structure sanitaire ;
  • Augmenter de 30 % le pourcentage d’enfants 0-5 ans dormant sous moustiquaire imprégnée ;
  • Augmenter de 30 % le pourcentage de mères ou gardiennes d’enfants connaissant le traitement des cas de diarrhée avec SRO / ZINC ;
  • Augmenter de 30 % le pourcentage de mères d’enfants de 0 -59 mois se lavant les mains avec du savon avant de s’occuper de son enfant
    Activités

Ainsi à travers la mise en œuvre des activités de suivi nutritionnel des bénéficiaires comme le dépistage et la prise en charge des enfants malnutris modérés, aigus ou sévères, le projet a sensiblement fait baisser le taux de malnutrition dans les zones d’intervention.
Des Foyers d’Amélioration de Réhabilitation Nutritionnelle et d’Eveil (FARNE) sont installés dans les différentes zones d’intervention (en moyenne 5 par commune d’arrondissement). Des services sont offerts aux enfants de 6 à 59 mois malnutris et aux mères de ces enfants :

  • Une distribution de farine thérapeutique
  • Des démonstrations culinaires hebdomadaires
  • Un déparasitage des enfants
  • Une supplémentation en Vitamine A
  • Des activités d’éveil
  • Pesée hebdomadaire
  • Une visite régulière de l’infirmier Chef du poste de santé de la localité
  • Des séances de causeries pour amener les mères d’enfants à adopter les comportements recommandés
    Résultats
    A Dakar-Nord, 22 378 enfants ont bénéficiés de services de suivi nutritionnel du programme. Le taux de malnutrition à régressé de 10%
    En moyenne 3577 femmes mères et tutrices d’enfants âgés de 0 à 5 ans ont participé aux activités mensuelles de causerie, d’entretiens individuels et de mobilisations sociales.
    Dans le département de Pikine 17 522 enfants âgés de 6 à 59 mois ont été touchés avec une moyenne trimestrielle de 222 enfants souffrants de Malnutrition Aiguë Modérés (MAM) enregistrée soit un taux de 1,2M%. Quinze (15) enfants souffrants de Malnutrition Aiguë Sévère (MAS) y ont été également recensés, soit un taux de 0,08%
    Par ailleurs globalement, dans le département de Rufisque 128 295 enfants ont été dépistés et 5442 malnutris modérés ont été pris en charge dans les FARNE par le projet et 110 enfants atteints de malnutrition aigue sévère ont été référés au niveau des structures de santé.
    Les zones d’intervention sont les Districts sanitaires de Dakar-Nord, de Mbao, de Keur Massar, de Rufisque et de Diamniadio
    Le projet à été mis en œuvre avec la collaboration :
  • De huit communes d’arrondissement dans le département de Pikine (Diamaguène SicapMbao, Thiaroye sur Mer, Tivaoune Diacksao Mbao, Thiaroye gare, Yeumbeul Sud, Yeumbeul Nord, Keur Massar)
  • De deux (2) communes d’arrondissement dans le département de Dakar (Cambéréne, Grand-Yoff)
  • De cinq (5) communes d’arrondissement (Commune d’arrondissement de Rufisque Nord, Commune d’arrondissement de Rufisque Est, Commune de Jaxaay, Commune de Bargny, Commune de Sendou) et de trois (3) communautés rurales (Communauté Rurale de Tivawone Peul Niague, Communauté Rurale de Bambilor, Communauté Rurale de Yène) dans le département de Rufisque.