»¿

 

 

Accueil > Nos réalisations > Agriculture et développement rural

Agriculture et développement rural

Agriculture et développement rural

L’environnement de l’agriculture sénégalaise en général a beaucoup évolué ces dernières années, et le bassin arachidier (régions de Thiès, Louga, Diourbel, Fatick, Kaolack) n’échappe pas à cette évolution. L’ouverture au marché et l’émergence d’une agriculture entrepreneuriale marquent globalement le secteur agricole et rural qui traverse une crise profonde.
L’ajustement structurel et la libéralisation ont accéléré les dynamiques de morcellement des exploitations agricoles, d’épuisement des sols, de régression de l’élevage, de systématisation des migrations saisonnières et de l’exode rural, de l’importance structurelle des activités et des revenus non agricoles. Le développement massif des exploitations agricoles de petite taille, sur des sols épuisés, avec des revenus agricoles très faibles et comptant plus sur les autres activités est le phénomène qui caractérise le plus le bassin arachidier. La différenciation des structures de production dépend donc de plus en plus de deux facteurs essentiels : la disponibilité foncière et les revenus non agricoles. La majorité des petites exploitations familiales agricoles sont installées dans la précarité, et évoluent plus vers des unités de survie ou d’attache. Elles ont cependant de grandes capacités à s’adapter à leur environnement climatique et économique

Réalisations :

  • Construction de 4 digues de retenue d’eau permettant la diversification des productions agricoles et des sources de revenus de près de 3000 familles de producteurs à Koungheul.
  • Construction de digue filtrante (1) pour le développement d’activités maraîchères et l’amélioration des revenus de 214 femmes à Koumpentoum,
  • Installation et mise en service d’équipements de valorisation du fonio (décortiqueuse, séchoir…) au profit de 3 OCB (GIE Koba Club, GPF de Salémata de Tamba et le GIE Lanaya de Kolda) à Tambacounda et Kolda.
  • Réhabilitation et mise en service de digue de retenue et de digue de franchissement pour améliorer la production rizicole et désenclaver 5 villages pendant l’hivernage à Kolda
  • Construction et mise en service de 2 magasins de 100 T pour renforcer les capacités de stockage des producteurs de 15 villages et réduire les risques de bradage des récoltes à Nioro (Kaolack) et Mbar (Fatick).
  • Réhabilitation et mise en service de 3 magasins de 60 T pour le stockage pour sécuriser les récoltes de céréales et promouvoir le stockage collectif à Nioro (Kaolack) et Mbar (Fatick).
  • Distribution de 304 semoirs, 118 houes, 15,5 T de semences de mil, de maïs et de niébé, 333 moutons, 55 c hèvres et 39 tonnes d’engrais aux petits producteurs de mil et de maïs à 1419 exploitations familiales.
  • Création de 6 moulins communautaires (construction d’abri et mise en place équipements) dans 6 villages dans les régions de Kaffrine, Fatick.
  • Affectation de 2 batteuses communautaires au profit de 21 villages dans 12 CR des régions de Fatick, Kaolack et Kaffrine.

Zones d’intervention :
Régions de : Kaolack, Kaffrine, Fatick

Principaux partenaires :

  • Union Européenne,
  • Coopération espagnole,
  • Coopération Belge

Montant des investissements : 278 781 000 F.CFA