»¿

 

 

Accueil > Nos réalisations > Agroalimentaire et restauration

Agroalimentaire et restauration

Le Sénégal est un pays fortement dépendant de l’importation de produits alimentaires (Près de 800 000 tonnes de riz et 200 000 tonnes de blé importés/an). Une dépendance qui freine l’atteinte à la sécurité alimentaire et accentue la pauvreté.
Sans pouvoir renverser la domination des importations dans les pays importateurs nets, il n’en demeure pas moins que les produits locaux peuvent aujourd’hui plus que par le passé réduire valablement cette dépendance par l’augmentation de l’offre en produits céréaliers, laitiers et oléagineux en fonction des potentialités des contextes agro-écologiques de chaque bassin de production.
L’agroalimentaire constitue au Sénégal un secteur dynamique où des milliers de femmes et de jeunes entreprennent pour la transformation des produits locaux. La transformation agroalimentaire occupe également un rôle central en termes de création d’emplois, d’accès à des revenus, de capacités de formation et d’insertion socioprofessionnelle et de reconnaissance sociale.
Ce secteur est donc en pleine croissance et propose des perspectives intéressantes en termes d’emplois, de revenus et de formations pour les transformateurs, les commerçants et les producteurs.

Réalisations

  • Mise en place d’une unité de transformation de farine de la Coopérative d’APROVAL afin de faciliter l’accès à une matière première de qualité à ses membres
  • Equipement de 50 Micro-entreprises de transformation céréalières (450 membres)
  • Formation de 800 femmes en gestion, hygiène technique de transformation des céréales locales
  • Production de 187 tonnes de céréales (mil maïs) par mois
  • Appui à la création de structures faîtières (APROVAL, ATCL, TRANSFRULEG)
  • Mise en place de différents réseaux notamment AAPAS (Association des Artisanes Professionnelles de l’Alimentation) pour les restauratrices, le REFEPAS (Réseau des Femmes de la Pêche Artisanale au Sénégal) et la POPAS (Plateforme des Organisations Professionnelles de l’Agroalimentaire)
  • Identification de 3763 restauratrices et leur contribution économique dans les recettes de 42 communes d’Arrondissement de la Région de Dakar
  • Recensement des femmes transformatrices de produits halieutiques dans les régions de Dakar (Thiaroye), Thiès (Mbour, Joal) et Saint Louis

Zones d’intervention :

  • Dakar (Thiaroye, Rufique, Bargny, Yoff),
  • Thiès (Joal, Pointe Saré)
  • Saint Louis,
  • Fatick (Iles du Saloum)

Principaux partenaires :

  • Fondation André Ryckmans
  • Nepad
  • Coopération espagnole
  • Tech Dev (Fonds Afrique)
  • Frères des hommes Luxembourg

Montant des investissements : 380 000 000 F.CFA