»¿

 

 

Accueil > Nos réalisations > Pêche, Gestion et valorisation des produits halieutiques

Pêche, Gestion et valorisation des produits halieutiques

La pêche joue au Sénégal, et à l’image de la plupart des pays à vocation maritime, un rôle socio-économique considérable. Il constitue le premier secteur de l’économie nationale en tant que principal pourvoyeur de devises étrangères (environ 200 milliards de FCFAde recettes générées par an, soit 30% des recettes totales d’exportation), d’emplois (environ 600.000 personnes, soit 15% de la population totale active) et de protéines animales (satisfaction de 75% des besoins de la population nationale). Ce levier de l’économie nationale est soumise à différentes contraintes environnementales, sociales et économiques qui nécessitent de véritables politiques publiques cohérentes et partagées avec tous les acteurs.

Réalisations :

  • Appui à la création du Réseau National des Femmes Transformatrices des Produits Halieutiques du Sénégal (REFEPAS)
  • Formation 700 femmes transformatrices de produits halieutiques à Guet Ndar
  • Aménagement d’un site de transformation des produits halieutiques
  • Fabrication et installation de 400 claies de séchage de produits halieutiques
  • Construction de 50 nouveaux modèles de fours de braisage de produits halieutiques
  • Achat et distribution de petits équipements de transformation (bacs de fermentation, gants, bottes etc.)
  • Aménagement d’un site de transformation des produits halieutiques
  • Mise en place de 70 claies de séchage et petits équipement de transformation
  • Formation de 250 femmes en commercialisation
  • Amélioration des modes gestion et d’exploitation durable des ressources conchylicoles à travers la replantation de mangroves dans 4 villages du Saloum (120 ha replantés)
  • Formation de 850 f emmes sur de nouveaux procédés de transformation des coquillages
  • Appui à la mise en place d’autres initiatives de transformation (ressources forestières, maraîchage, etc.…)
  • Appui aux comités de surveillance
  • Coproduction et validation des règles de gestion des ressources conchylicoles
  • Mise en place d’un système de suivi bioécologique

Zones d’intervention : Dakar (Thiaroye, Rufique, Bargny, Yoff), Thiès (Joal, Pointe Saré) Saint Louis, Fatick (Iles du Saloum)

Partenaires  :

  • Fondation André Ryckmans
  • Nepad
  • Coopération espagnole
  • Frères des hommes Luxembourg

Montant des investissements : 610 000 000 F.CFA