»¿

 

 

Accueil > Actualités > "1000 CLÉS USB POUR L’ENVIRONNEMENT"

"1000 CLÉS USB POUR L’ENVIRONNEMENT"

Une campagne de la plateforme "eBook Africa" pour une prise de conscience de l’importance des enjeux écologiques – L’initiative vise en priorité les instituteurs et les élèves du Sénégal

La plateforme eBook Africa lance entre septembre-octobre la campagne "1000 clés Usb pour l’environnement". Cette initiative vise à sensibiliser les instituteurs et les élèves du Sénégal sur les questions écologiques.

Durant les mois de septembre et d’octobre prochains, un millier de clés Usb seront distribuées aux instituteurs à travers le Sénégal. Dénommée "1000 clés Usb pour l’environnement", cette campagne vise la prise de conscience de l’importance des enjeux écologiques. C’est une initiative d’eBook Africa, une plateforme qui cherche à "tisser l’espace numérique des cultures, des peuples et des langues d’Afrique".

Les clés qui seront distribuées contiennent des films animés, réalisés par le cinéaste Joe Gaï Ramaka, un petit guide des problématiques environnementales et écologiques, entre autres. Elles sont destinées aux instituteurs mais, précise Yanis Gaye, le responsable du développement du projet eBook Africa, l’objectif est de toucher, par le partage desdits supports, 50 000 élèves à travers le Sénégal.

"Les instituteurs qui recevront les clés constitueront le noyau du réseau communautaire que nous comptons mettre en place pour aborder d’autres questions comme l’éducation et la mise en valeur des initiatives culturelles", informe Yanis Gaye dans un entretien avec SenePlus.

Le choix de l’environnement comme thème de la campagne n’est pas fortuit. "Les contenus sur l’environnement étaient déjà disponibles. Il était plus simple de les utiliser plutôt que d’en produire d’autres sur les thèmes de l’éducation ou de la santé", indique le responsable du développement d’eBook Africa. Qui espère que la campagne connaitra un succès et fera "effet boule de neige" pour toucher des domaines comme la culture, l’éducation et la santé.

En prélude à la distribution des supports, il sera procédé, sur le Net et durant 70 jours, à une levée de fonds. Objectif : récolter les 20 000 euros (un peu plus de 13 millions de francs Cfa) nécessaires au financement de la campagne. Les collectivités locales et les entreprises privées sont les principaux donateurs ciblés. Ces entités, informe Yanis Gaye, intégreront le club des partenaires-parrains qui seront invités à "prendre un engagement en faveur de l’environnement".

"Une réponse locale à une question globale"

La campagne "1000 clés Usb pour l’environnement" bénéficie du soutien du ministère de l’Environnement, à travers sa cellule d’éducation et de formation environnementales. Pour le coordonnateur de ce service, Bakary Ndiaye, l’initiative d’eBook Africa entre en droite ligne de leur programme d’éducation, de formation et de communication sur les questions d’environnement et de développement durable.

"Les clés sont un matériel didactique pertinent, se réjouit-il. Elles renforcent les capacités des enseignants, qui pourront matérialiser leurs enseignements, et développent la culture des élèves en matière d’environnement. En plus, les films animés contenus dans les clés constituent une réponse locale, avec des illustrations locales, à une question globale, celle de l’environnement."

Le ministère de l’Environnement intervient doublement dans le cadre de cette campagne : "Il (lui) apporte un cachet institutionnel et l’appui technique nécessaire pour sa mise en œuvre, informe Bakary Ndiaye. Aussi, nous avons la volonté de contribuer à la recherche de parrains et de partenaires financiers pour la campagne."

Initiateur de la campagne "1000 clés Usb pour l’environnement", eBook Africa est une plateforme audionumérique de diffusion des savoirs en langues maternelles. Sur son site internet (http://ebook-africa.com), on apprend que le projet constitue une contribution "à la création d’un environnement lettré en langues maternelles et participer au développement des industries culturelles du Sénégal".

Dans cette perspective, ses promoteurs ont la "volonté d’éditer des ouvrages audionumériques en langues maternelles pour une formation fonctionnelle du personnel des entreprises et du monde rural". Ce avec la conviction "que le développement de l’économie nationale passera par l’appropriation populaire des Nouvelles technologies de l’information et de la communication".